Les restrictions d’eau et mon jardin

RIVIERE PAYSAGE SECHERESSE

Les 4 niveaux d’alerte sécheresse et leur impact sur l’arrosage du jardin

  1. Vigilance: aucune restriction n’est encore imposée mais les professionnels et particuliers sont invités à économiser l’eau pour prévenir le passage à un niveau d’alerte supérieur
  2. Alerte : l’arrosage est interdit aux heures les plus chaudes de la journée afin de limiter l’évaporation. Les plages horaires varient selon les départements mais sont généralement comprises entre 8h et 20h.
  3. Alerte renforcée: les restrictions s’intensifient, l’arrosage n’est plus autorisé à l’exception des systèmes économes en eau comme le goutte-à-goutte. Le potager a un statut particulier et peut être arrosé sur des plages horaires plus courtes.
  4. Crise: L’arrosage est interdit pour tous les jardins privés.

Restriction d’eau : comment entretenir son jardin quand l’arrosage est restreint ou interdit

En période de sécheresse, les préfets peuvent décider de restreindre la consommation d’eau, notamment pour l’arrosage des jardins privés comme publics. C’est notamment ce qui est arrivé en France dans 95 départements à l’été 2022. En plus des conseils pour entretenir votre jardin lors de la canicule, Rivière Paysage vous explique comment prendre soin de votre jardin en période de restriction d’eau.

Est-ce que je peux arroser mon jardin en période de sécheresse ?

Pour protéger les réserves en eau et s’assurer que tout le monde puisse consommer de l’eau potable même en période de sécheresse, des mesures de restrictions d’eau peuvent être prises par les préfets. Ces restrictions sont limitées géographiquement et dans le temps. L’amende en cas de non-respect de la réglementation est de 5ème classe, ce qui représente un montant de 1500€. En cas de récidive, l’amende peut être majorée jusqu’à 3000€.

Pour vous informer sur les restrictions d’eau en vigueur dans votre département, rendez-vous sur le site Propluvia : http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jsp

Besoin d’un devis ?

Découvrez comment protéger vos plantations pour chaque niveau d’alerte sécheresse grâce aux recommandations de Rivière Paysage.

Jusqu’au niveau alerte, il est important d’arroser au bon moment pour économiser l’eau et afin que vos plantes en bénéficient le mieux possible. Arroser en pleine journée alors que les températures sont au plus haut favorise le phénomène d’évaporation. Une part importante de l’eau reste alors à la surface et s’évapore. Comme les plantes ont besoin d’eau au niveau de leurs racines elles ne sont pas correctement arrosées et nécessitent encore plus d’eau.

Préparez la terre pour une meilleure absorption de l’eau

Biner la terre après l’avoir arrosée permet de l’aérer et ainsi de l’aider à garder la fraîcheur apportée par l’arrosage. Le binage est également efficace dans l’élimination des mauvaises herbes qui absorbent de l’eau destinée à vos plantations.

Privilégiez le goutte à goutte ou tuyau poreux

Au stade d’alerte renforcée, vous serez contraint d’utiliser un système d’arrosage économe. Le système du goutte-à-goutte ou bien un tuyau perforé permet d’apporter l’eau directement là où elle est utile et de limiter l’évaporation.

Laissez pousser le gazon

En maintenant votre gazon à une hauteur d’environ 8 cm vous gardez le sol au frais. Si le soleil est trop fort et que votre gazon jaunit, ne vous inquiétez pas, il verdira à nouveau dès la prochaine pluie.

Récupérez et réutilisez l’eau

Au niveau crise, vous ne serez plus autorisé à utiliser de l’eau uniquement pour arroser votre jardin. A ce stade il est donc crucial de trouver de nouvelles sources d’eau. Si vous avez un récupérateur de pluie, vous pouvez utiliser son eau sans restriction. Saisissez toutes les opportunités de réutiliser l’eau qui vous a déjà servi : pour la douche, la cuisson et le rinçage des aliments. Vous pouvez même réutiliser l’eau de votre piscine à condition que celle-ci ne contienne pas de chlore.